Un début d’année en fanfare

Un début d’année en fanfare

2024 a débuté fort...

On est enfin allé à Angoulême, pendant le festival International de Bande dessinée ! Beaucoup de route à l’aller, encore plus au retour mais beaucoup de plaisir une fois sur place. Dans le cadre du festival Off, nous avons été accueilli par le Bêta, lieu géré par l’association Saxifraga, en compagnie des copains de la galerie Schmirlab de Metz, et de l’atelier des Mains Sales d’Angoulème pour 4 jours d’expo. L’occasion de montrer notre travail et de faire des rencontres. A suivre…

beta angouleme photo lumière
stand affiches serigraphie
remise des prix serigraphie angouleme

Point d’orgue de ces 4 jours, une tombola, dont le tirage a été un grand moment ! 40 gagnants de tirages sérigraphiés et autre objet en lien, offerts par les 3 exposants.

A Angoulême, nous avons aussi rejoint Sole Otero, rencontrée précedemment dans un autre festival (FIRN à Frontignan), qui nous a accepté de travailler avec nous pour la création d’une nouvelle affiche pour ce qui est en train de devenir une presque collection sur la musique. Elle a choisi d’illustrer le candombe, musique festive et de revendication, présente dans certaines régions d’Argentine (d’où Sole est originaire). Elle nous a aussi proposé plusieurs dessins dont nous avons tiré deux petits formats. On est super contents !

Et puis dans la foulée, Bertoyas était dans le coin, alors on s’est croisé pour un café et la signature des tirages de “Glotte-Rage”, qu’il a bien voulu dessiner pour nous, cette fois totalement hors collection. 

Comme on est gourmands, il nous a aussi proposé deux autres dessins, pour des tirages petits formats. On a décidé de faire ça plus souvent pour plusieurs raisons : d’abord, on ne gâche plus de papier (parce que gâcher c’est mal !), mais également ça permet à ceux qui n’ont ni le budget, ni de mur encore disponible d’avoir accès au travail des artistes que nous aimons partager. Voilà ! Qu’en pensez-vous ? On est preneurs de vos avis sur la question…

 

Et puis sur notre stand à Angoulême, on était fiers de présenter notre bébé, fraîchement sorti des presses de l’imprimerie : le catalogue de l’exposition consacrée aux affiches de la collection Peuples Autochtones. Beaucoup de travail, beaucoup d’angoisses, balayés par l’accueil chaleureux qu’il a reçu depuis. On a travaillé avec Ludivine Stock pour la mise en page, afin de mettre en valeur les textes conçus pour chaque peuple mis à l’honneur dans la collection, ou tirés d’ouvrages anciens. On a rajouté des bonus, des infos, des cartes, des chartes pour rendre le tout plus consistant et partager avec vous ce qui a nourrit notre intérêt pour ce thème.

On espère fort qu’il vous plaira autant qu’on a aimé l’imaginer.

catalogue illustrations peuples autochtones poule rouge editions couverture Dave McKean

Clôturons ce billet par le point final donné à la sus-citée collection Peuples autochtones. Philéas Dog est venue jusqu’à l’atelier d’Olivier Bral pour signer les tirages de l’affiche consacrée au peuple Aborigène d’Australie. La dessinatrice s’est inspirée du portrait de l’acteur et danseur David Gulpil, figure du cinéma australien. Un travail tout en nuance de noir et gris pour rendre hommage à ce peuple qui continue de se battre pour faire valoir ses droits. 

affiche serigraphie aborigène australie portrait poster art artprint
signature au crayon serigraphie phileas
phileas dog dessinatrice signature affiches serigraphie aborigène

On est prêt maintenant et on souhaite très fort pouvoir vous montrer cette expo finalisée, n’hésitez pas à nous transmettre vos propositions ou vos idées de lieux qui pourraient l’accueillir.

C’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve très vite en vrai (en avril à Sevrier, Lausanne ou la Croix Rousse) ou en virtuel pour de nouvelles aventures.

Bécots

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *